Mémoire
Sur le front, le 27 novembre 1915

Sur le front, le 27 novembre 1915

De votre poilu recevez ses meilleures caresses. Boissié Jean
Marcel Charpentier  pâtissier-confiseur, rue Jean Jaurès

Marcel Charpentier pâtissier-confiseur, rue Jean Jaurès

Marcel Charpentier, pâtissier, cherche un fonds de commerce pour s'établir. Ce sera Noisy-le-Sec ou il reprend en 1934 la pâtisserie-confiserie de M et Mme Tamisier au 72 de la rue Jean Jaurès.
Ecole Carnot, Christian Fonnet se souvient

Ecole Carnot, Christian Fonnet se souvient

"J’ai eu la chance de connaître une partie de la période faste de l’école avec certains professeurs piliers de l’institution."
Correspondances en 1900

Correspondances en 1900

Elles étaient deux amies, Marguerite Caron et Jeannette Pivert. Seules les cartes lettres de Marguerite sont parvenues jusqu'à nous.
2 août 1916, Ma chère Mère

2 août 1916, Ma chère Mère

Ma chère mère, C'est à peine si on a le temps d'écrire depuis samedi soir que nous sommes partis...
Le Monument aux Morts, mémoire collective

Le Monument aux Morts, mémoire collective

Guerre 1914-1918, un bilan humain effroyable. La France déplore 1,3 million de tués et de disparus. La nécessité d'un hommage collectif s'impose.
La cour à Combe

La cour à Combe

On l’appelait la cour à Combe, du nom de son propriétaire. Située au 3 de la rue Jean Jaurès, il s’agissait en fait d’un passage traversant entre la rue de la Forge ( Jean Jaurès) et la rue Saint-Denis.
Noisy le 25 avril 1915

Noisy le 25 avril 1915

Maman (...) me dit que les deux fils du Père Burgy sont tués, Alphonse Pernot, Alfred Chapusat, le fils Aragon ton ancien patron sont tués aussi. Tu vois c'est terrible.
Journée d'une femme noiséenne au début du 20ème siècle

Journée d’une femme noiséenne au début du 20ème siècle

Delphine Dinault est née à Noisy-le-Sec le 29 mars 1875. En 1894, elle épouse Louis Nicolas, cultivateur noiséen. Leur fils Raymond (1904-1994), nous a laissé un récit de la vie quotidienne de sa mère Delphine décédée le 15 août 1933.
De la Bourse du travail à la Maison des syndicats

De la Bourse du travail à la Maison des syndicats

26 avril 1990 : Inauguration de la Maison des Syndicats, rue Adrien Damoiselet. Une inauguration qui coïncide avec le 100è anniversaire du 1er mai
Bien Chère Marguerite,

Bien Chère Marguerite,

"j’ai jamais eu un cafard comme cette fois ci car il ne veut pas passer, enfin il passera peut être bien..." "On descendra pour 18 jours car on fait 6 jours en ligne puis 18 jours un peu plus à l’arrière."
13 janvier 1915, Chère Mère...

13 janvier 1915, Chère Mère…

Je t'envoie ma photographie faite à Pont-à-Mousson tout près des Allemands.