Patrimoine
Les Trois Bonnets

Les Trois Bonnets

Nous trouvons trace des lieux-dits « Pierre-Feuillère » et « Trois-Bonnets » dès le XV ème siècle. Ils correspondent à des terres pendant longtemps très peu habitées.
49 rue de Merlan, avis de recherche...

49 rue de Merlan, avis de recherche…

Notre nouvel adhérent recherche des informations sur sa famille qui résidait au 49 rue de Merlan. Je me présente, Patrice CHAUVEAU, fils d’Arsène CHAUVEAU et de Renée Marie-Louise BIGOT née en septembre 1932 à Noisy-le-Sec...
Sur les pas de Pierre Adolphe Bizouard

Sur les pas de Pierre Adolphe Bizouard

Point de départ une tombe du cimetière ancien qui surprend par sa dimension et son allure. Elle est située le long du mur mitoyen avec le réseau ferroviaire, emplacement section A n°111b. A qui appartient cette tombe ? Les registres, détenu au cimetière nouveau, nous apprennent qu’il s’agit de la sépulture de Eugénie Saulgeot, née le...
Chronique de la fin d'une usine, de Vallourec à Valexy

Chronique de la fin d’une usine, de Vallourec à Valexy

Les dernières années de l’entreprise Vallourec-Valexy, grâce à "La Gazette des Anciens", bulletin des retraités, qui a paru, de façon tout à fait artisanale, d’avril 1981 à la fin de juillet 1987, année de la fermeture définitive.
De la Bonneville à Valexy

De la Bonneville à Valexy

La Société de La Bonneville a été fondée le 1er février 1904 par le banquier Soulange Renard. Il exploitait une usine métallurgique à La Bonneville (Eure). En 1913 un agrandissement de cet atelier devenait nécessaire. C’est à cette époque que la direction décide d’acquérir plusieurs parcelles de terrain sur la plaine des Groux.
La rue de Merlan, son histoire et ses commerces

La rue de Merlan, son histoire et ses commerces

N’ayant pas connu l’urbanisation due à l’activité du chemin de fer et peu subi le bombardement d’avril 1944, la rue de Merlan a gardé son habitat rural quasi intact jusqu’en 1986, date de la rénovation d’une partie de la rue par Garry Faïf.
avenue de Bondy (Gallieni)

avenue de Bondy (Gallieni)

L’avenue de Bondy  (ancien chemin de communication de Paris au Raincy par Bondy) fut aménagée entre 1860 et 1864 pour redresser l’ancien chemin de la Forge qui suivait l’actuelle rue Arago et l’avenue Burger. C’est après la guerre 1914-1918 qu’elle fut rebaptisée Gallieni.  
Le square Joffre

Le square Joffre

La maison de Me Chevillard, notaire, achetée par la Ville en 1913, a été longtemps entourée de verdure. Le parc attenant à la maison fut aménagé et devint le square du maréchal Joffre.
Le marché aux comestibles

Le marché aux comestibles

Le premier marché aux comestibles se tenait rue Béthisy. En 1891, pour agrandir le marché, le Conseil Municipal vote le percement d’une rue transversale parallèle à la rue Béthisy, ce sera la rue du marché.
Pas à pas, rue Henri Barbusse

Pas à pas, rue Henri Barbusse

Sur une carte de 1810, la rue Henri Barbusse porte le nom de « Chemin du bout d’en bas à Merlan » ; les Noiséens ont emprunté cet itinéraire depuis le village de Noisy pour se rendre au hameau de Merlan.
14 avril 1946, première commémoration du bombardement de 1944

14 avril 1946, première commémoration du bombardement de 1944

"Pour la petite histoire, j'avais moi-même une amie Jeanine Louis, avec qui chaque soir au sortir de l'école nous jouions à "je te raccompagne, tu me raccompagnes..." Ce soir du 18 avril, je l'ai raccompagnée pour la dernière fois. Jeanine et sa famille ont disparu dans le bombardement."
Le Londeau de 1789 à 1964

Le Londeau de 1789 à 1964

C’est Nicolas Tripier, avocat et maire de Noisy-le-Sec de 1819 à 1829 qui, s’étant porté acquéreur de la ferme et des terrains du Londeau, fit construire la demeure bourgeoise, devenue plus tard Carmel, qui ne fut démolie qu’à partir de 1964.  «  En 1850, ses héritiers morcèlent les parcelles et les vendent aux enchères. Seules...