Témoignages
Fin de carrière pour la locomotive baptisée "Noisy-le-Sec"

Fin de carrière pour la locomotive baptisée « Noisy-le-Sec »

Le dimanche 20 octobre 1974 avait lieu, dans la cour marchandises de la gare de Noisy-le-Sec, le baptême de la locomotive diesel CC 72077 décorée aux armoiries de la ville de Noisy-le-Sec.
Abécédaire de mes souvenirs d’enfant et d’adolescente en colonie de vacances

Abécédaire de mes souvenirs d’enfant et d’adolescente en colonie de vacances

De 1963 à 1974, Odile Mazeron a fréquenté les colonies de vacances de la ville de Noisy-le-Sec. Elle témoigne.
14 avril 1946, première commémoration du bombardement de 1944

14 avril 1946, première commémoration du bombardement de 1944

"Pour la petite histoire, j'avais moi-même une amie Jeanine Louis, avec qui chaque soir au sortir de l'école nous jouions à "je te raccompagne, tu me raccompagnes..." Ce soir du 18 avril, je l'ai raccompagnée pour la dernière fois. Jeanine et sa famille ont disparu dans le bombardement."
Henri Moissan, un Noiséen prix Nobel de chimie

Henri Moissan, un Noiséen prix Nobel de chimie

Il existe à Noisy-le-Sec une voie dénommée rue Moissan, qui coupe perpendiculairement le boulevard Michelet en sa partie haute. Bien peu de Noiséens savent qui est Henri Moissan, d’autant plus qu’aucune plaque, ni aucune indication ne renseigne le passant. Cela vient d'être corrigé...
18 avril 1944, la famille Duthy dans la tourmente.

18 avril 1944, la famille Duthy dans la tourmente.

La famille Duthy est venue s’installer à Noisy-le-Sec vers 1930, le grand père est ferronnier d’art et la grand-mère sert dans les cantines scolaires de la ville. Ils demeurent dans un pavillon au 22 ter allée Duquesne.
Les commerces de la rue Jean Jaurès du n°55 au n°119.

Les commerces de la rue Jean Jaurès du n°55 au n°119.

Continuons notre balade rue Jean Jaurès, côté impair, de la rue Saint-Jean à la Gare....
Très belle année 2019 !

Très belle année 2019 !

En route pour de nouvelles aventures !
18 avril 1944 dommages collatéraux, Montreuil

18 avril 1944 dommages collatéraux, Montreuil

Le bombardement a causé la mort de 13 personnes, dont 9 sont mortes sur le coup, 2 sont décédées des suites de leurs blessures et 2 ont été tuées par l'éclatement de bombes à retardement.
18 avril 1944, dommages collatéraux, Les Lilas

18 avril 1944, dommages collatéraux, Les Lilas

Le soir du 18 avril 1944, la ville des Lilas ne fut pas épargnée. 13 impacts de bombe y furent relevés. 9 morts et 50 blessés furent à déplorer.
18 avril 1944, dommages collatéraux/Romainville

18 avril 1944, dommages collatéraux/Romainville

Le bilan de ce bombardement sera très lourd pour Romainville. Il aura causé la mort de 38 personnes, blessé 81 autres. Quant aux destructions le bilan n'en sera pas moins important avec 50 immeubles sinistrés et 903 partiellement atteint.
18 avril 1944, dommages collatéraux/Bondy

18 avril 1944, dommages collatéraux/Bondy

Bien que beaucoup moins touché que Noisy, Bondy n’a pas été totalement épargné par le bombardement comme s’en souviennent encore aujourd’hui les vieux habitants de la ville, nés au début des années 30.
Le mystère des bustes - appel à témoins

Le mystère des bustes – appel à témoins

1926, le conseil municipal fait placer dans la salle des fêtes de la mairie un buste de Jean Jaurès. En février 1930, vote unanime pour la pose dans cette même salle des fêtes, des bustes de Clémenceau et du maréchal Foch. Aujourd’hui les bustes ont disparu. Nous lançons un appel à témoins...