Témoignages
49 rue de Merlan, avis de recherche...

49 rue de Merlan, avis de recherche…

Notre nouvel adhérent recherche des informations sur sa famille qui résidait au 49 rue de Merlan. Je me présente, Patrice CHAUVEAU, fils d’Arsène CHAUVEAU et de Renée Marie-Louise BIGOT née en septembre 1932 à Noisy-le-Sec...
Chronique de la fin d'une usine, de Vallourec à Valexy

Chronique de la fin d’une usine, de Vallourec à Valexy

Les dernières années de l’entreprise Vallourec-Valexy, grâce à "La Gazette des Anciens", bulletin des retraités, qui a paru, de façon tout à fait artisanale, d’avril 1981 à la fin de juillet 1987, année de la fermeture définitive.
Les reines de Noisy !

Les reines de Noisy !

Coutume du début du 20ème siècle, qui perdurera jusque dans les années 1960 : l’élection de la Reine de la ville.
Papaul, engagé volontaire à 17 ans en 14-18, résistant en 39-45... et adorable grand-père

Papaul, engagé volontaire à 17 ans en 14-18, résistant en 39-45… et adorable grand-père

Mon grand-père, Paul Simon, était en fait prénommé Adolphe, prénom qu’il avait abandonné en 1940 pour des raisons évidentes.
Les prisonniers de guerre au fort de Noisy-le-Sec de 1945 à 1948

Les prisonniers de guerre au fort de Noisy-le-Sec de 1945 à 1948

Le fort fût un camp de prisonniers de guerre dès les premiers mois de 1945 sous le nom de camp 222 - il y avait 9100 prisonniers dont une section de criminels de guerre.
Fin de carrière pour la locomotive baptisée "Noisy-le-Sec"

Fin de carrière pour la locomotive baptisée « Noisy-le-Sec »

Le dimanche 20 octobre 1974 avait lieu, dans la cour marchandises de la gare de Noisy-le-Sec, le baptême de la locomotive diesel CC 72077 décorée aux armoiries de la ville de Noisy-le-Sec.
Abécédaire de mes souvenirs d’enfant et d’adolescente en colonie de vacances

Abécédaire de mes souvenirs d’enfant et d’adolescente en colonie de vacances

De 1963 à 1974, Odile Mazeron a fréquenté les colonies de vacances de la ville de Noisy-le-Sec. Elle témoigne.
14 avril 1946, première commémoration du bombardement de 1944

14 avril 1946, première commémoration du bombardement de 1944

"Pour la petite histoire, j'avais moi-même une amie Jeanine Louis, avec qui chaque soir au sortir de l'école nous jouions à "je te raccompagne, tu me raccompagnes..." Ce soir du 18 avril, je l'ai raccompagnée pour la dernière fois. Jeanine et sa famille ont disparu dans le bombardement."
Henri Moissan, un Noiséen prix Nobel de chimie

Henri Moissan, un Noiséen prix Nobel de chimie

Il existe à Noisy-le-Sec une voie dénommée rue Moissan, qui coupe perpendiculairement le boulevard Michelet en sa partie haute. Bien peu de Noiséens savent qui est Henri Moissan, d’autant plus qu’aucune plaque, ni aucune indication ne renseigne le passant. Cela vient d'être corrigé...
18 avril 1944, la famille Duthy dans la tourmente.

18 avril 1944, la famille Duthy dans la tourmente.

La famille Duthy est venue s’installer à Noisy-le-Sec vers 1930, le grand père est ferronnier d’art et la grand-mère sert dans les cantines scolaires de la ville. Ils demeurent dans un pavillon au 22 ter allée Duquesne.
Les commerces de la rue Jean Jaurès du n°55 au n°119.

Les commerces de la rue Jean Jaurès du n°55 au n°119.

Continuons notre balade rue Jean Jaurès, côté impair, de la rue Saint-Jean à la Gare....
Très belle année 2019 !

Très belle année 2019 !

En route pour de nouvelles aventures !