Espace et territoire
Voyage en Noisyland !

Voyage en Noisyland !

Savez-vous que d’autres villes s’appellent « Noisy » avec des surnoms différents ? Nous connaissons tous Noisy-le-Grand, mais connaissez-vous : Noisy-sur-Ecole, Noisy-Rudignon, Noisy-le-Roi, Noisy-sur-Oise ou Noisy-les-Bains ?
De la Bonneville à Valexy

De la Bonneville à Valexy

La Société de La Bonneville a été fondée le 1er février 1904 par le banquier Soulange Renard. Il exploitait une usine métallurgique à La Bonneville (Eure). En 1913 un agrandissement de cet atelier devenait nécessaire. C’est à cette époque que la direction décide d’acquérir plusieurs parcelles de terrain sur la plaine des Groux.
Julia Bertrand, une femme libertaire et pacifiste

Julia Bertrand, une femme libertaire et pacifiste

Julia Bertrand, une femme libertaire et pacifiste qui dû quitter Noisy-le-Sec après le bombardement d’avril 1944. Elle est aujourd’hui oubliée dans les milieux libertaires.
La rue de Merlan, son histoire et ses commerces

La rue de Merlan, son histoire et ses commerces

N’ayant pas connu l’urbanisation due à l’activité du chemin de fer et peu subi le bombardement d’avril 1944, la rue de Merlan a gardé son habitat rural quasi intact jusqu’en 1986, date de la rénovation d’une partie de la rue par Garry Faïf.
Les reines de Noisy !

Les reines de Noisy !

Coutume du début du 20ème siècle, qui perdurera jusque dans les années 1960 : l’élection de la Reine de la ville.
Le livre d'Or de 1914-1918

Le livre d’Or de 1914-1918

Par la loi du 25 octobre 1919, parue au journal officiel en 1922 « relative à la commémoration et à la glorification des morts la France au cours de la Grande guerre », l’État lance le projet d'un Livre d'or comprenant les noms de tous ces héros anonymes, qui serait déposé au Panthéon.
avenue de Bondy (Gallieni)

avenue de Bondy (Gallieni)

L’avenue de Bondy  (ancien chemin de communication de Paris au Raincy par Bondy) fut aménagée entre 1860 et 1864 pour redresser l’ancien chemin de la Forge qui suivait l’actuelle rue Arago et l’avenue Burger. C’est après la guerre 1914-1918 qu’elle fut rebaptisée Gallieni.  
Les prisonniers de guerre au fort de Noisy-le-Sec de 1945 à 1948

Les prisonniers de guerre au fort de Noisy-le-Sec de 1945 à 1948

Le fort fût un camp de prisonniers de guerre dès les premiers mois de 1945 sous le nom de camp 222 - il y avait 9100 prisonniers dont une section de criminels de guerre.
Le square Joffre

Le square Joffre

La maison de Me Chevillard, notaire, achetée par la Ville en 1913, a été longtemps entourée de verdure. Le parc attenant à la maison fut aménagé et devint le square du maréchal Joffre.
L'octroi

L’octroi

Il y a souvent eu des oppositions à l’octroi à Noisy-le-Sec comme ailleurs, mais en fait c’est ce qui est pour une commune d’un rapport plus régulier, plus rapide et plus efficace que les centimes additionnels que l’État reversait par période.
Le marché aux comestibles

Le marché aux comestibles

Le premier marché aux comestibles se tenait rue Béthisy. En 1891, pour agrandir le marché, le Conseil Municipal vote le percement d’une rue transversale parallèle à la rue Béthisy, ce sera la rue du marché.
Cloches et clochers noiséens

Cloches et clochers noiséens

Lors du bombardement de la ville le 18 avril 1944, le clocher est endommagé puis détruit, les cloches sont récupérées et déposées près de l’église (puis à l’intérieur). En 2004, la municipalité décide la réinstallation des cloches, non pas dans un clocher, mais sur une structure située sur un talus près de l’église.