Espace et territoire
18 avril 1944, dommages collatéraux, Les Lilas

18 avril 1944, dommages collatéraux, Les Lilas

Le soir du 18 avril 1944, la ville des Lilas ne fut pas épargnée. 13 impacts de bombe y furent relevés. 9 morts et 50 blessés furent à déplorer.
18 avril 1944, dommages collatéraux/Romainville

18 avril 1944, dommages collatéraux/Romainville

Le bilan de ce bombardement sera très lourd pour Romainville. Il aura causé la mort de 38 personnes, blessé 81 autres. Quant aux destructions le bilan n'en sera pas moins important avec 50 immeubles sinistrés et 903 partiellement atteint.
18 avril 1944, dommages collatéraux/Bondy

18 avril 1944, dommages collatéraux/Bondy

Ce mardi 18 avril 1944, il faisait très beau, le ciel était dégagé. Cette nuit là, Noisy-le-Sec ne fut pas la seule gare de triage visée par les bombardements alliés. Juvisy, Athis-Mons, la ville cheminote de Tergnier dans l’Aisne ainsi que la gare de triage de Sotteville-lès-Rouen furent également écrasées sous un déluge de bombes....
NOISY 1900

NOISY 1900

Un voyage dans le temps pour cette nouvelle exposition, proposée du 19 au 27 mai 2018 à la salle Gérard Philipe de Noisy-le-Sec
18 avril 1944, Noisy-le-Sec ville martyre. Les victimes et le carré du souvenir.

18 avril 1944, Noisy-le-Sec ville martyre. Les victimes et le carré du souvenir.

Les avions bombardiers alliés visent la gare de triage. En 25 minutes, ils lâchent 3 000 bombes.
Toponymie et/ou odonymes noiséens

Toponymie et/ou odonymes noiséens

La toponymie est l’ étude des origines des noms de lieux. Un odonyme désigne un nom de rue.
Route ou rue du Parc

Route ou rue du Parc

Au 18ème siècle, un parc à l'anglaise entourait un château seigneurial appartenant à Monsieur de Mauperché.
Gare et développement urbain

Gare et développement urbain

Noisy-le-Sec avant l'arrivée du rail : un village de moins de 2000 habitants constitué essentiellement de familles d’agriculteurs et de maraichers. Les autres activités économiques sont les plâtrières et les champignonnières.
Le mystère des bustes - appel à témoins

Le mystère des bustes – appel à témoins

1926, le conseil municipal fait placer dans la salle des fêtes de la mairie un buste de Jean Jaurès. En février 1930, vote unanime pour la pose dans cette même salle des fêtes, des bustes de Clémenceau et du maréchal Foch. Aujourd’hui les bustes ont disparu. Nous lançons un appel à témoins...
Les notaires noiséens, histoire d'une profession

Les notaires noiséens, histoire d’une profession

Présent lors de la plupart des évènements heureux et malheureux qui jalonnent la vie, le notaire est devenu le « confesseur » des familles. Mais qui est vraiment ce notable, comment cette profession a t-elle pris forme au fil des siècles ?
Retour en images sur l'expo Précieux métallos ...

Retour en images sur l’expo Précieux métallos …

Souvenez-vous, c'était le 8 juillet dernier...
Etude de cas n°2, du 62 au 82 rue Jean Jaurès

Etude de cas n°2, du 62 au 82 rue Jean Jaurès

Nous allons nous intéresser aujourd’hui aux commerces allant du no. 62 (angle rue Jean Jaurès et rue Henri Barbusse) au no. 82 (angle rue Jean Jaurès et rue Carnot). A ce jour il ne reste plus que le tabac, actuellement La Pyramide, tous les autres commerces ainsi que le cinéma Eden ont disparu suite à...