Quartiers
rue Tripier

rue Tripier

C'est une partie de l'ex-rue Parisy, comprise entre la rue Paul-Vaillant-Couturier et la rue du Parc, qui reçut le 3 novembre 1888 le nom d'un ancien maire de Noisy-le-Sec.
Marchand de charbon, un métier aujourd'hui disparu

Marchand de charbon, un métier aujourd’hui disparu

Jusque dans les années 50 le charbon provenait du nord de la France (région de Lens) mais ensuite les mines ayant fermé, le charbon provenait de Russie ex URSS et des Pays de l’Est et d’Allemagne (Ruhr).
Etude de cas, du 30 au 60 rue Jean Jaurès

Etude de cas, du 30 au 60 rue Jean Jaurès

Françoise Morin a promené ses souvenirs rue de la Forge, devenue rue Jean Jaurès le 10 juillet 1925.
Les Fondus de Merlan exposent....

Les Fondus de Merlan exposent….

Noisy-le-Sec Histoire(s) accompagne les dessins, peintures, photos de l'association Les Fondus de Merlan. Une exposition à découvrir de toute urgence à l'Ambassade de Merlan, 43 rue de Merlan du 2 au 9 décembre 2016.
Les bâtiments de la place  Père Daniel Brottier

Les bâtiments de la place Père Daniel Brottier

Il y a 2 bâtiments de chaque côté de l’avenue Verdun, face au Monument aux Morts, devant l’ancien cimetière, place Père Daniel Brottier.
La fontaine d'Orval

La fontaine d’Orval

Hector Espaullard, historiographe de notre commune, rapporte qu’il existe une source dite d’Orval qui : « nous reporte à l’époque où le culte des pierres, des bois et des fontaines existait dans notre vieille Gaule car d’Orval est un nom d’origine celtique et l’antique racine « or » signifiait "feu et eau ».
Abreuvoirs noiséens

Abreuvoirs noiséens

L’histoire des abreuvoirs noiséens est intimement liée à celle du cheval. Selon Hector Espaullard, historiographe de notre commune, au 18ème siècle on employait surtout des ânes. Ceux-ci étaient munis de cacolets spéciaux (il s’agit de paniers fixés sur une armature adaptée au dos de l’animal porteur). Ces animaux circulaient aisément dans les sentiers ou les...
18 avril 1944, allée des Pavillons

18 avril 1944, allée des Pavillons

18 avril 1944, en moins de 25 minutes près de 3000 bombes d’un poids variant entre 250 et 500 kilos tombèrent sur la ville. Le 19 avril au matin des membres de la défense passive du 17e arrondissement sont à pied d’œuvre pour aider au déblaiement, vers 11h 15 l’explosion d’une bombe à...
rue du Marché

rue du Marché

En 1891, le conseil municipal vote la construction d'un marché couvert et le percement d’une rue transversale de 1500 mètres, partant du n° 28 rue de la forge (actuelle rue Jean Jaurès) débouchant sur la rue Damas (actuelle rue Brossolette).
1881, usine A.W Faber de Noisy-le-Sec

1881, usine A.W Faber de Noisy-le-Sec

Quand et comment, des bâtiments de cette importance ont-ils disparus du paysage noiséen ? Nous n’avons pas de réponse à ce jour.
De nouvelles fresques pour le collège Prévert

De nouvelles fresques pour le collège Prévert

"Nous sommes un musée". Projet Culture et Art au Collège mené en interdisciplinarité en 2014-2015 au collège Prévert de Noisy-le-Sec par Mme Levy, professeur d'Arts Plastiques et Mme Hinault, professeur de Français
Baptisée, débaptisée, rebaptisée... la rue Henri Barbusse

Baptisée, débaptisée, rebaptisée… la rue Henri Barbusse

Il semble que très tôt les Noiséens aient emprunté cet itinéraire pour rallier, depuis le village de Noisy, le bourg de Merlan.