Portraits
Louis Jojot, quand Noisy faisait son cinéma.

Louis Jojot, quand Noisy faisait son cinéma.

Né à Noisy le Sec en 1905, personne bien connue des Noiséens, il a fait de la figuration au cinéma et à la télévision, vous l’aurez reconnu, il s’agit de Louis Gabriel Jojot, plus familièrement appelé par son nom de famille « Jojot ».
Charles Abel Bonnevalle père, fils et petit-fils

Charles Abel Bonnevalle père, fils et petit-fils

Charles Abel BONNEVALLE est né le 18 décembre 1821 à Noisy-le-Sec et mort le 26 décembre 1905 à Noisy-le-Sec à l'âge de 84 ans. Il demeurait 1 rue de la Levée à Noisy-le-Sec (cette rue porte aujourd'hui son nom).
17 juillet 1942, la rafle du Vel d'Hiv' à Noisy-le-Sec

17 juillet 1942, la rafle du Vel d’Hiv’ à Noisy-le-Sec

Entre le jeudi 16 juillet et le vendredi 17 juillet 1942, à la demande de la Gestapo, et avec la collaboration des plus hautes autorités de l'Etat français, le ministère de l'intérieur organise une rafle destinée à arrêter 25.000 Juifs à Paris et en région parisienne.
Souvenirs de Jacqueline Boitel à Noisy-le-Sec de 1937 à 1952

Souvenirs de Jacqueline Boitel à Noisy-le-Sec de 1937 à 1952

Jacqueline, noiséenne de 1937 à 1952, nous confie ses souvenirs. Son enfance dans le quartier du Petit Noisy, l'exode, le bombardement mais aussi les amies, le basket, le piano...
Mais qui est cet aviateur abattu dans un jardin noiséen en avril 1944 ?

Mais qui est cet aviateur abattu dans un jardin noiséen en avril 1944 ?

Un peu avant minuit les sirènes se déclenchent. Le bombardement de la ville commence, effectué par cinq groupes de bombardiers lourds (trois canadiens et deux anglais), regroupant 181 appareils et 1 250 hommes.
Réjane Ferez, 100 ans aujourd'hui, nous raconte

Réjane Ferez, 100 ans aujourd’hui, nous raconte

Réjane Vandevoorde est née le 9 décembre 1921 à Tourcoing. Le père de Robert Ferez, son mari, étant décédé en 1939, le jeune couple décide de reprendre la quincaillerie au 37 rue Jean Jaurès, « en attendant… mais voilà, une fois qu'on est dedans…! »
Les fratries dans la guerre 1914-1918

Les fratries dans la guerre 1914-1918

Dès 1914, la qualité de « Mort pour la France » est attribuée aux civils et aux soldats victimes de la Première Guerre mondiale. Elle concerne les personnes décédées entre le 2 août 1914 et le 24 octobre 1919, morts sur le champ de bataille ou à cause de dommages directement imputables au conflit.
Un médecin noiséen

Un médecin noiséen

Colette Brull, médecin-résistante, épousera Jacques-André Ulmann, également médecin et résistant. Elle exercera, unanimement appréciée, comme médecin pédiatre pendant 40 ans à Noisy-le-Sec, dans leur maison au carrefour des boulevards Gambetta et Michelet. Enfant, ainsi que mon frère et ma sœur, j’étais soigné par elle.
49 rue de Merlan, avis de recherche...

49 rue de Merlan, avis de recherche…

Notre nouvel adhérent recherche des informations sur sa famille qui résidait au 49 rue de Merlan. Je me présente, Patrice CHAUVEAU, fils d’Arsène CHAUVEAU et de Renée Marie-Louise BIGOT née en septembre 1932 à Noisy-le-Sec...
Sur les pas de Pierre Adolphe Bizouard

Sur les pas de Pierre Adolphe Bizouard

Point de départ une tombe du cimetière ancien qui surprend par sa dimension et son allure. Elle est située le long du mur mitoyen avec le réseau ferroviaire, emplacement section A n°111b. A qui appartient cette tombe ? Les registres, détenu au cimetière nouveau, nous apprennent qu’il s’agit de la sépulture de Eugénie Saulgeot, née le...
Julia Bertrand, une femme libertaire et pacifiste

Julia Bertrand, une femme libertaire et pacifiste

Julia Bertrand, une femme libertaire et pacifiste qui dû quitter Noisy-le-Sec après le bombardement d’avril 1944. Elle est aujourd’hui oubliée dans les milieux libertaires.
Les reines de Noisy !

Les reines de Noisy !

Coutume du début du 20ème siècle, qui perdurera jusque dans les années 1960 : l’élection de la Reine de la ville.