Fond photographique amateur
Les Bergé, histoire d'une famille cheminote

Les Bergé, histoire d’une famille cheminote

Mon arrière-grand-père, Louis Albert Bergé, d'origine briarde, est venu en région parisienne. Il a inauguré la tradition cheminote familiale.
Chez Budor

Chez Budor

Les Budor (ou Budort), dont la présence sur le territoire de Noisy-le-Sec est attestée depuis 1507, ont été tour à tour, cultivateur, vigneron, maître d'école, officier municipal, maire, etc... et commerçant.
Mon grand-père cheminot

Mon grand-père cheminot

Né en 1898, de la classe 1916-1917, il ne sera démobilisé qu’en juin 1920. De retour à Noisy, il se marie en août 1920 et après quelques emplois divers, il rentre à la Compagnie des Chemins de Fer de l’Est.
Marcel Charpentier  pâtissier-confiseur, rue Jean Jaurès

Marcel Charpentier pâtissier-confiseur, rue Jean Jaurès

Marcel Charpentier, pâtissier, cherche un fonds de commerce pour s'établir. Ce sera Noisy-le-Sec ou il reprend en 1934 la pâtisserie-confiserie de M et Mme Tamisier au 72 de la rue Jean Jaurès.
Ecole Carnot, nouveau témoignage

Ecole Carnot, nouveau témoignage

Son frère Dominique figure sur la photo de classe de Christian Fonnet. Jacques Verschaegen partage avec nous sa photo de classe de 5ème B année 1960-1961.
Baptisée, débaptisée, rebaptisée... la rue Henri Barbusse

Baptisée, débaptisée, rebaptisée… la rue Henri Barbusse

Il semble que très tôt les Noiséens aient emprunté cet itinéraire pour rallier, depuis le village de Noisy, le bourg de Merlan.
Georges Henri Nicolas (1896-1918), dernière partie

Georges Henri Nicolas (1896-1918), dernière partie

Son corps n’a été retrouvé et relevé qu’en juillet 1920 par l’abbé Paquis, jeune et actif curé de Loupeigne, officiellement chargé de la recherche et des exhumations des corps de soldats, tant français qu’allemands dans un certain périmètre de sa paroisse.
Georges Henri NICOLAS (1896-1918) 1ère partie

Georges Henri NICOLAS (1896-1918) 1ère partie

Son petit frère Raymond, bien des années plus tard, a mené l'enquête afin de nous faire revivre le destin de son frère et d'en perpétuer ainsi la mémoire. C'est Christophe son petit-fils qui nous a transmis ce récit.
Petite histoire de l'impasse Guildry

Petite histoire de l’impasse Guildry

Ne cherchez pas le passage Guildry sur un plan. Il ne figure sur aucun.
L'étonnant journal de famille de M. Lefert

L’étonnant journal de famille de M. Lefert

AUDIOCAST - Monsieur Roger Lefert nous reçoit. Il nous présente les chapitres successifs d'un grand journal de famille, rédigé au fil des souvenirs et des années, à main levée. Une histoire de mémoire transmise et à transmettre. Une histoire de partage et d'hospitalité.
Le mouchoir accessoire militaire

Le mouchoir accessoire militaire

Dans le paquetage de son grand-père, soldat de la Grande Guerre, Chantal Boivin a trouvé un mouchoir. De quoi s'agit-il ?
Mon grand-père Camille Espaullard

Mon grand-père Camille Espaullard

Mon grand père Camille Espaullard, né le 19 janvier 1898, a fait partie de la classe 18 et appelé le 1er avril 1917 et n’a été démobilisé que le 15 juin 1920.