Londeau, déformation de Longue Eau, est un ancien canton connu avant 1479, qui tire son nom du fossé de “Longue Eau”, qui recueillait des eaux de renouvellement, notamment celles du Fond d’Orval. Une maison bourgeoise fut construite au nord de ce fossé qui devint, en 1634, le centre d’un petit domaine dépendant en 1714 de la seigneurie de Noisy-le-Sec. Ce domaine fut acquis le 3 messidor an VIII par Nicolas-Jean-Baptiste Tripier qui l’habita jusqu’en 1818.

Un chemin reliant Villemomble à Rosny-sous-Bois traversait le fief ; Monsieur Tripier, en 1811, voulut clore son fief et supprimer ce passage. Un procès l’opposa à la municipalité jusqu’en 1816, date à laquelle intervint une conciliation ; le Conseil Municipal accepta de lui céder “le sol du chemin communal dit de Londeau“, qui fut considéré comme une voie privée.